• Echos de la Baie - Corlay 16 Juillet 2017

    Corlay : Pourquoi l'Association des Eleveurs de Chevaux de Sang se décarcasse-t-elle ?

     

    Les Haras Nationaux ont déserté la station de Corlay. Un groupe d'éleveurs motivés a pris la suite. Aussi simple que cela sur le papier mais sûrement plus compliqué sur le terrain où des bénévoles déjà accaparés par leurs obligations professionnelles n'hésitent pas à s'investir dans cette entreprise.

                                                           

    Echos de la Baie - Corlay 16 Juillet 2017

    Au départ, il y a l'étalon qui produit

     

    Echos de la Baie - Corlay 16 Juillet 2017

    ... et à l'arrivée, il y a les produits qu'il faut vendre

     

    Résumons. La station comporte 4 étalons. Il était nécessaire de faire connaître leurs produits. La meilleure façon était donc d'organiser une journée en ce sens sur l'hippodrome de Corlay avec inscription au préalable. Une bonne soixantaine de sujets a été enregistrée.

    Le matin a été consacré à la découverte des foals et de leurs mères. L'après-midi, yearlings, deux ans, juments sont apparus dans le rond du Petit-Paris. Le public  nombreux a aimé. Mais il est évident que le but était ailleurs. 

    Philippe Garin et son équipe se disent « satisfaits que les éleveurs aient apprécié cette initiative ».  Il est à noter que la présence de courtiers anglais, irlandais, belges et français a été capitale. En plus de quelques transactions, ils ont surtout pris des notes et reviendront revoir dans leur évolution des sujets qui leur ont plu.

    « L'important était aussi d'établir des contacts en prévision des mois à venir et de faire savoir que l'on existe ». Entraîneurs et propriétaires éventuels ont eu la possibilité soit d'acheter, soit de prendre en location des éléments présents sur le site. Pour Philippe, cette journée avait pour but de faire connaître ce noyau d'éleveurs valorisé par la présence des étalons locaux. C'est une entreprise courageuse et indispensable. Il y va de la continuité d'une grande partie de l'élevage dans cette région emblématique du Centre-Bretagne.

    L'Association des Eleveurs de Chevaux de Sang du Pays de Corlay a , selon un ami, « la noblesse du métier d'artisan.  Ne pas se contenter de créer un produit mais aussi en assurer la promotion et le service à la vente ». Logique mais sans être aussi évident sur le terrain.

     

    Cliquer sur les photos pour les agrandir

    « Hippodrome de Corlay - Réunion du 14 juillet 2017Echos de la Baie »